« Ni Dieu ni maître »? – Dieu, un ami.

Un graffiti sur un mur: « Ni Dieu ni maître! » Et quelqu’un a ajouté à côté: « Yes! »

Ce slogan anarchiste a d’abord un contenu politique, utopiste. Ne pas avoir de maître, dans la vie économique et sociale c’est bien difficile! Etre son propre maître, d’un point de vue spirituel ou moral, c’est beau, et c’est le travail de toute une vie.

Mais Dieu là dedans? Je suppose que ceux qui approuvent ce slogan voient Dieu comme quelqu’un qui nous donne des ordres: un patron auquel il faut obéir.

Ce n’est absolument pas ma vision des choses. Je crois qu’il existe un ou des êtres supérieurs, et j’ai la conviction que l’on peut être en contact avec eux – et que je suis en contact avec eux. Mais pas comme avec quelqu’un qui nous donne des ordres ! Au contraire: comme avec un ami qui nous aide si nous le voulons bien.

« Dieu » – je mets le mot entre guillemets car il est chargé de trop de sens que je ne partage pas – est un être qui nous veut du bien, qui nous connaît et souhaite nous guider vers ce qui est mieux.

D’ailleurs j’y pense: il existe encore une autre sorte de maître, que peut-être les anarchistes acceptent d’avoir: un maître spirituel, c’est à dire quelqu’un qui nous aide à trouver le meilleur en nous-même.

Dieu, pour moi, c’est un être de cette sorte là!

9 août 2014

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s